En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

AgroImpact

Un peu d’histoire

AgroImpact est issue du rapprochement de deux groupes de recherche auparavant distincts, en agronomie d’une part, et en génétique et amélioration des plantes d’autre part. Elle est aujourd’hui localisée sur deux sites, Laon (02) et Estrées-Mons (80), et constituée d’une seule équipe.

D'abord deux unités distinctes

L'unité d'agronomie

L’unité d’agronomie était composée jusqu’en 2006 de deux équipes aux thématiques centrées sur le sol : état et fonctionnement physique du sol (Laon et Estrées-Mons) et cycle de l’azote (Laon et Reims). L’unité s’est recentrée en 2008 sur la thématique des cycles du carbone et de l’azote et des impacts environnementaux associés (Unité de Service Agro-Impact, Laon et Estrées-Mons), dans le contexte des systèmes de grande culture du nord-ouest de l’Europe incluant des systèmes dédiés à la production de biomasse (systèmes de culture biomasse).

L’unité de génétique et d’amélioration des plantes d’Estrées-Mons

L’unité de génétique et d’amélioration des plantes d’Estrées-Mons a également connu différentes évolutions. Constituée en Unité Mixte de Recherche SADV (Stress Abiotiques et Différenciation des Végétaux cultivés) avec l’Université de Lille - Sciences et Technologies de 2006 à 2014, elle poursuivait deux thématiques fortes sur la valorisation de l'azote et la tolérance au froid et une thématique émergente sur la biomasse à partir de 2007. Le départ d’un chercheur confirmé et la réorientation thématique de plusieurs enseignants chercheurs ont conduit l’unité à maintenir la thématique sur la tolérance au froid (pertinente pour le maïs ensilage) et à monter en puissance sur la thématique biomasse.

Puis l'unité de recherche AgroImpact

À partir de septembre 2011, les chercheurs de ces deux groupes ont réfléchi en commun à un projet valorisant à la fois les compétences agronomiques et génétiques. La création de l’unité de recherche AgroImpact au 1er janvier 2013, sous la double tutelle des départements INRA « Environnement et Agronomie » (EA) et « Biologie et Amélioration des Plantes » (BAP) a acté ces évolutions.

L'UMR transfrontalière BioEcoAgro depuis 2020

Depuis le 1er janvier 2020, AgroImpact fait partie de l'Unité mixte de recherche transfrontalière BioEcoAgro qui rassemble environ 300 chercheurs et techniciens de part et d’autre de la frontière franco-belge. Cette nouvelle unité regroupe des chercheurs INRAE, de l’Université de Liège, de l’Université de Lille et de l’Université de Picardie Jules Verne.

INRAE, l’institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement est également né le 1er janvier 2020. Il est issu de la fusion entre l’Inra, Institut national de la recherche agronomique et Irstea, Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture.