En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

AgroImpact

Le dispositif BFF WP3

Quels sont les mécanismes de gestion (acquisition, utilisation, mise en réserve et remobilisation) de l’azote et du carbone chez le miscanthus ?

Présentation

Le dispositif Biomass For the Future (BFF) Workpackage 3 (WP3) fait partie du projet BFF qui vise à développer la culture du miscanthus pour la dédier à la production de biomasse lignocellulosique.

La parcelle expérimentale BFF WP3 est située sur le site d’Estrées-Mons, et a été implantée en 2014 avec 3 génotypes (Miscanthus x giganteus, Miscanthus sinensis Goliath et Miscanthus sinensis Malepartus) répartis en plusieurs blocs sur une surface d’environ 7000 m². Les travaux sur ce dispositif ont été menés pendant quatre ans (2014-2017). Il sert de support expérimental aux doctorats de Julie Leroy et Wei Hou.

Face Sud BFF WP3_redécoupé

Face Sud du dispositif présentant un demi-bloc. 

De gauche à droite : Miscanthus sinensis Goliath, Miscanthus sinensis Malepartus et Miscanthus x giganteus

Objectifs

Les avancées de cette expérimentation permettront de mieux comprendre les mécanismes de gestion (acquisition, utilisation, allocation, mise en réserve et remobilisation) de l’azote et du carbone ainsi que de cibler des caractères d’intérêt chez trois génotypes de miscanthus contrastés. Elles devraient également permettre de mettre en évidence des proxies pour faciliter le phénotypage, notamment pour la caractérisation des parties souterraines. Ce travail devrait en outre rendre possible l’amélioration du modèle de culture STICS et de caractériser les propriétés biochimiques et histologiques de la biomasse.

Enfin, l’ensemble de ces résultats sera utilisé pour initier un travail pour raisonner des idéotypes de miscanthus alliant production de biomasse et impacts environnementaux limités.

 

Modalités expérimentales

Trois génotypes de miscanthus contrastés et choisis pour leurs caractéristiques agronomiques (production de biomasse, hauteur, nombre de tiges …) sont étudiés sur ce dispositif (Miscanthus x giganteus, Miscanthus sinensis Goliath et Miscanthus sinensis Malepartus).

Le dispositif est divisé en quatre zones correspondant aux quatre années d’expérimentation (2014-2017). Chaque « année » est constituée de trois blocs (répétitions). Le dispositif prévoit : (i) des zones de prélèvements destructifs (16 en 3ème et 4ème années de culture) qui nous ont permis de caractériser finement la production de biomasse (aérienne et souterraine) ainsi que les teneurs en azote et azote 15, tout au long de la saison de végétation, séparées entre elles par des lignes de bordures pour éviter les effets de lisière et de compétition ; et (ii) des zones de suivis de la végétation, non destructifs, qui nous ont permis de caractériser la croissance et le développement de 30 plantes par génotype, tous les 10 jours durant la période de végétation.

 

La parcelle est équipée de capteurs permettant de mesurer différentes variables environnementales : barres SOLEMS au sol et en hauteur (mesures de rayonnement), sondes thermo-hygrométriques et sondes thermiques (mesures de température et d’hygrométrie à la hauteur du couvert).

Le dispositif a été irrigué afin de maintenir une humidité relative d’au moins 19% sur les trente premiers cm. En 2016 et 2017 (3ème et 4ème années de culture), 120kg.ha-1 d’azote marqué (15N) ont été apportés en mai, afin de suivre l’absorption et l’allocation de l’azote au sein de la plante.

 

Plan_dispositif_WP3

Variables observées (et éventuellement calculées)

Mesures non destructives

  • Croissance et développement des plantes : émergence, stades de développement, nombre de tiges, hauteurs de plantes, sénescence, nombre de feuilles, cartographie des racines dans le sol
  • Photosynthèse : mesures ponctuelles d'échanges gazeux foliaires (LI-6400; LI-COR Inc., Lincoln, NE, USA), et de fluorescence chlorophyllienne (Mini-Pam; Heinz Walz, Germany)

Mesures destructives

  • Caractérisation de la biomasse souterraine et de la biomasse aérienne par prélèvements
  • Dynamique de l’évolution de la teneur en azote et en 15N dans différents compartiments aérien et souterrain ainsi que dans le sol
  • Dynamique de l’évolution des teneurs en amidon, protéines, sucres solubles dans différents compartiments aérien et souterrain

Référents du dispositif

  • Responsable scientifique : Marion ZAPATER
  • Responsable technique : Emilie MIGNOT, unité expérimentale GCIE